• Il était presque 19h lorsque nous sommes partis vers le volcan: après la journée de cours et après le cours de piano que Petite Perle ne voulait pas manquer. A 19h, il fait nuit noire depuis déjà 1h.

    Quelques nuages vont et viennent; on craint de marcher longtemps pour ne rien voir, alors on opte pour la solution de facilité, c'est à dire d'observer le volcan depuis la route, à l'emplacement de l'ancienne coulée de 2007.

    On regrette de ne pas être plus près, mais c'est déjà pas mal; on distingue la coulée: (cliquer pour voir en grand)

    De temps en temps, des nuages viennent cacher complètement le spectacle, puis ça repart de plus belle:

    On ne s'en lasse pas, mais il est presque 23h, on ne sera pas couché avant minuit et demi, il faut rentrer.

    Un dernier coup d’œil en partant:

    A peine avons-nous démarré la voiture qu'une pluie diluvienne s'abat. Ouf, on est au sec!

    Si l'éruption se poursuit, on ira au plus près ce week-end!

     

     


    3 commentaires
  • Ralf, notre hôte allemand, est reparti. C'est la première fois qu'un départ nous a ému. Sympa, discret, agréable, il avait plein de qualités. On sait bien que nous n'aurons que peu de chances de nous revoir; il a fait le tour de La Réunion, et nous, l'Allemagne, on a déjà donné!

    Il était ému lui aussi de partir; il m'a laissé un souvenir éphémère mais touchant:

    Euh, comment dois-je l'interpréter?

    En attendant, il est déjà tard, on file au volcan!

     


    4 commentaires
  • Zut, ce n'est pas dans les hauts de saint-Denis que j'aurais dû faire une randonnée aujourd'hui. Pour 2 raisons:

    - la balade n'avait que peu d'intérêt, si ce n'est celui de risquer un bain de boue.

    - pendant ce temps... le volcan l'a pété!!!

    C'est là-bas que j'aurais dû me trouver: j'aurais eu le spectacle en direct et j'aurais été évacuée en hélicoptère!

     

    Le plus cloche de l'histoire, c'est que nous reprenons les cours demain, et que je ne peux donc pas y aller cette nuit, snif.


    3 commentaires
  • Non, pas de fiston à la maison en ce moment, mais par contre, j'ai le fiston des autres.  Mathieu est un hôte (parmi d'autres) que nous recevons par le site Airbnb. On a une nette préférence pour les étrangers, histoire de converser en anglais.

    Justement, Ralf l'allemand est revenu de ses 3 jours à Mafate, des beaux paysages pleins les yeux et des dénivelés pleins les pattes. Il nous a fait partager son enthousiasme en rentrant et il s'est endormi comme une masse; pas étonnant.

    Recevoir des gens qui partent en vadrouille, ça ne prend pas de temps! Du coup, moi aussi, je suis partie faire mon petit tour du vendredi:

    ( cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

    Mais je ne marche pas seule; j'ai retrouvé quelques habitués: Sophie, revenue de son séjour linguistique au Cap, Pierre et Nath qui eux, s'envoleront pour le Cap dimanche, d'où ils partiront pour faire un grand périple en Namibie et Fred. Il manquait 2 fidèles, retenus par le travail.

    C'est bête tout de même de travailler pendant que les copains sont en balade, non?

    C'est ce que je vais me dire vendredi prochain, pendant la réunion à laquelle je suis tenue d'assister!

     


    3 commentaires
  • Petite rando tranquille dans les hauts de Saint-Paul, avec Mathieu, débarqué de l'avion ce matin après 11h de vol et 2h de sommeil. Rando tranquille, certes, mais 3h de marche.

     

    On n'est pas idiot, si on monte, c'est pour avoir une vue; à mi-chemin, c'est déjà bien:

     

     

     

    Je vous offre un bouquet de baies roses, pas encore assez mûres pour être consommées:

     

     

     

     

     

     

    Ce soir, on est de sortie entre amis. Trop dur, les vacances!

     


    4 commentaires