• La Réunion, ça ne s'arrange pas! Je ne parle pas de la météo ou des magouilles politiciennes, mais tout simplement des transports en commun.

    L'Homme partait aujourd'hui; pour m'éviter un aller-retour à l'aéroport, il avait décidé de prendre la navette depuis la gare routière de Saint Paul. A 14h10, nous voilà partis pour la station de bus, à 5mn de la maison. Et on attend le car jaune de 14h23, celui-là même qui a bien failli nous faire rater notre voyage en Inde.

    A 14h35, je m'informe; on me dit que le bus ne peut jamais être là avant 14h45. Et alors, on ne change pas les horaires? Ben non.

    Sauf qu'à 14h45, puis 14h50, puis 15h, toujours pas de bus. Une jeune femme près de nous s'inquiétait aussi.

     

    (Traduction: Pour trouver le car jaune, c'est par là mon ami.) = menteur!!!!

    Ou alors, c'est qu'il est passé tellement vite qu'on l'a pas vu:

    Du coup, j'ai fait l'aller-retour jusqu'à l'aéroport. Pile à l'heure des embouteillages de Saint Denis.

    Le chauffeur s'était peut-être arrêté discuter quelque part. Ou bien il ne s'était pas réveillé de sa sieste. Ou... faites-moi part de vos idées, ça me fera au moins sourire, cette histoire de bus!


    3 commentaires
  • Je crois que vous avez chaud, très chaud. Même en Bretagne... Dur-dur d'avoir 40°, j'en conviens; remarquez, c'est juste la bonne température pour faire ses yaourts sans yaourtière. C'est le moment aussi de faire des brioches et d'autres délices à pâte levée. Tiens, pourquoi pas une flamiche au Maroilles?

    Ici, nous subissons un hiver rigoureux; visiblement, Marge, en Nouvelle Calédonie, connait le même hiver. Pour la première fois en 7 ans, j'ai trainé un gilet avec moi toute la journée. Je sens bien que si je vous dis qu'il fait 23°, vous allez rire. Et pourtant, à 23°, on se gèle. J'ai du mal à comprendre moi aussi. Peut-être parce qu'il n'y a pas de soleil, que le ciel est gris?

    Mais il faut bien que nous ayons un hiver pour avoir des agrumes:

    Dès que la classe sera finie, je viendrai vous piquer un peu de chaleur. Pourvu qu'il en reste!

     

     


    6 commentaires
  • Je ne peux que constater qu'il n'y a pas beaucoup de ch'tis de passage sur mon blog.

    Personne n'a reconnu la traditionnelle tarte au maroilles!

    Évidemment, dans mon vocabulaire comme dans le vôtre ou celui de Wikipédia, une tarte, c'est "un plat culinaire constitué d'une pâte servant de support à une garniture". Et Wikipédia continue en parlant de 4 pâtes servant de base à une tarte: brisée, sablée, sucrée et feuilletée.

    Ce que j'en conclus? c'est que ce n'est pas un ch'ti qui a écrit l'article sur Wiki! Parce que Mathieu, il nous a régalé avec une pâte levée qui servait de base au maroilles. Style super bonne brioche de petit-déj accompagné de fromage qui pue. En fait, non: une fois cuit, le fromage ne pue plus, c'est un peu comme une crème; évidemment, comme la pâte levée est plutôt en bosses qu'en creux, le fromage bien coulant a une fâcheuse tendance à se sauver. Quand on laisse de côté son côté "bien éduqué", en raclant le plat avec sa part de brioche, c'est super bon!

    pas d'image, ça bug!


    6 commentaires
  • Dans les commentaires précédents, Poupy s'énerve. C'est vrai, il (elle) a raison: ce n'est tout de même pas compliqué de faire cours à 30 ados polis, assoiffés de savoir et attentifs! La preuve, tout le monde veut (peut) le faire.

    Moi aussi, quand je vois que les agents EDF ne paient quasiment pas d'électricité, je suis envieuse; également lorsque j'apprends qu'ascendants et descendants des cheminots ne paient pas le train; idem pour les avantages du personnel Air France et bien d'autres. Sans compter les avantages dans les comités d'entreprises, les tickets restaurants, etc. Et alors, faut-il supprimer les avantages des autres pour que je sois heureuse?

    Ce que je voulais dire, parce qu'en plus, certains râleurs ont besoin d'explication de texte, c'est que je préfère faire cours que supporter les élèves démotivés en fin d'année. Mais le mieux, dans le boulot d'enseignant, c'est vrai, ce sont les vacances!

    En attendant ces jours heureux, nous sommes allés prendre un apéro dinatoire chez un ami ch'ti. Et qu'avons-nous mangé?


    8 commentaires
  • En fait, je n'ai pas d'énergie pour tout. Par exemple, j'ai du mal à me lever pour aller faire garderie au collège.

    Pourquoi garderie? parce que les conseils de classe étant passés, les élèves n'ont pas du tout envie de travailler. Et même si une dizaine reste chez eux, il en reste encore presque une vingtaine!

    Demain et vendredi, brevet. Surveillance. Des heures à ne rien faire et à regarder les jeunes collégiens plancher sur leur copie. C'est parfois vite terminé malheureusement.

    Et après? Ça s'appelle "la reconquête du mois de juin", et ça finit le 8 juillet: c'est le retour des élèves en classe pendant 10 jours. Vous y croyez?

     

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires