• En apparence, on a la même culture, on vit de façon assez semblable. Certes, ce petit bout de France à 10000km a certainement connu les gaulois, mais La Réunion, ce n'est pas la métropole...( et c'est tant mieux!)

    Je demande à ma nouvelle femme de ménage de refaire le lit. Je lui donne les draps et la couette. Lorsque je reviens dans la chambre quelques instants plus tard, je vois bien le drap du dessus, mais pas de trace de couette. Mystère! Je regarde autour, dans le placard, rien. Soudain, je réalise: le drap est sur la couette!

    Ben oui, c'est un drap du dessus...


    6 commentaires
  • C'est donc une histoire de bananier.

    Comme le régime de bananes s'est retrouvé au sol, il n'y avait plus qu'à le couper et le ramasser.

    C'est nettement plus simple que de découper en hauteur un régime; si on coupe d'une main, l'autre n'est pas assez forte pour attraper le régime. Si on le laisse tomber, on a intérêt à se pousser assez vite pour ne pas être assommé. Et en plus, faut aimer la purée de bananes. Bref, quand on a un bananier, on vit dangereusement!

    Il fallait que je trouve un moyen pour échelonner le mûrissement des bananes; pas envie de manger tout ça en quelques jours.

    J'en ai coupé une partie,

    je l'ai mise dans un sac poubelle noir avec une pomme et j'ai raconté ça à mes collègues. Ils ont bien rit.

    Et pourtant, 3 jours après, voilà le résultat!


    8 commentaires
  • Comme l'Homme a la main bandée et qu'il faut faire baisser le chômage, j'ai décidé de faire appel à une femme de ménage. La copine d'une autre.

    Je lui ai donné rendez-vous la semaine avant le retour de l'Homme. Elle est arrivée après avoir pris 3 bus; faut être motivé, surtout quand on connait la fantaisie horaire des transports en commun ici. Je lui présente la maison, rien de bien original, et m'apprête à la voir aussitôt se mettre à l'ouvrage.

    "- Non, pas maintenant, me dit-elle, je ne travaille que le matin..."  C'est déjà ça...

    Mardi, je lui ai laissé la maison ouverte puisque j'étais déjà partie travailler. A mon retour, elle s'activait. Je la vois passer avec la poubelle à déchets végétaux. Je la complimente:

    "- Ah, c'est bien, vous avez repéré le composteur?

    - Non, j'ai versé dans la poubelle normale.

    - Vous avez versé les déchets de légumes et de fruits bien juteux sur les sacs déjà dans la poubelle?

    - Ben oui, mais si vous voulez, je vais nettoyer."        Ben oui que je veux!

     

    Et qu'ai-je retrouvé dans le compost tout à l'heure lorsque je l'ai remué?

    - une bouteille de bière en verre

    - le bouchon de ladite bouteille

    - une borne solaire avec son capteur

    Je crois qu'il va falloir que je lui donne un cours sur l'écologie et le développement durable!


    7 commentaires
  • L'Homme est enfin revenu! Un peu abimé par les travaux, où il a laissé un morceau de lui-même. Du coup, je le cocoone; il est dispensé des corvées ménagères et autres, mais il n'est pas dispensé de m'accompagner au marché, au supermarché, à la Poste. C'est sûr, pour choisir les bananes ou le produit vaisselle, ou encore pour poster le courrier, à 2, c'est mieux!


    5 commentaires
  • Je veux bien qu'on soit différent, puisqu'on ne parle pas la même langue. Mais tout de même, l'Allemagne, c'est proche! Et pourtant...

    Je propose un thé à Angela. L'idée lui plait, c'est l'heure de mon goûter et elle, de son diner. Elle choisit un thé aromatisé, je prends un roïbos. Elle sort 2 tasses. Jusque là, tout va bien. Je lui propose une théière, elle me dit qu'elle prendra son thé dans la tasse. Lorsqu'elle me voit prendre la théière pour préparer mon thé, elle range ma tasse. Je fais comment pour boire? Au goulot???


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires